Comprendre le pourcentage de CBD : Naturel vs artificiel

Par Julien

meilleurs sites cbd

Les meilleurs CBD shops que j'ai testé

J'ai testé de nombreux shops de CBD en ligne, voici mon classement des meilleures boutiques qui livrent chez vous.

Je vous parle aujourd’hui d’un des sujets les plus préoccupant dans l’univers actuel du CBD : L’augmentation artificielle du pourcentage de CBD dans les leurs et les résines. 

Avez-vous déjà remarqué les pourcentages élevés de CBD affichés sur les fleurs de CBD ou les résines ? Ça peut donner envie de premier abord, mais quand on y regarde de plus près, c’est un vrai problème.

Dans cet article, je vais essayer de démystifier ce phénomène que les vendeurs de ce secteur cherchent à cacher au grand public, avec un manque de transparence totalement volontaire.

On va apprendre ensemble à déterminer si un produit est naturellement chargé en CBD, ou si le taux est boosté artificiellement. Je vous assure qu’il y a une vraie différence sur le goût, et peut-être même sur la santé. Personnellement, j’aime le cannabis car c’est un produit naturel, je ne veux pas de cochonneries dessus ! 

Quel est le taux de CBD naturel des fleurs de CBD ?

Le taux de CBD naturel des fleurs de chanvre se situe habituellement entre 7 et 12 % de CBD. Il peut être plus bas, mais rarement plus haut. J’ai tout de même déjà trouvé des variétés de cannabis légal allant jusqu’à 15 % de CBD. Au-delà, il y a de fortes chances que le taux soit augmenté artificiellement. 

Du CBD à l’état naturel dans les plantes de cannabis légale

À l’état naturel, dans les plantes de cannabis, le CBD se développe de manière harmonieuse, en équilibre avec d’autres cannabinoïdes et composés. Alors le taux de CBD dans les plantes peut varier selon plusieurs facteurs, dont la génétique de la plante, les conditions environnementales, et les méthodes de culture.

Les variétés de cannabis spécifiquement cultivées pour leur richesse en CBD, comme certaines souches de chanvre, ont naturellement un taux plus élevé de ce composé. Cependant, même dans ces conditions optimales, le pourcentage de CBD reste assez faible, souvent autour des 10-12 % max, et rarement jusqu’à 16 %.

Et bien sûr, à côté de ce  taux de CBD, il y a d’autres cannabinoïdes comme le CBG ou le CBN, dont les taux varient. Il y a aussi d’autres molécules comme les terpènes et les flavonoïdes qui contribuent à l’effet d’entourage.

La manipulation artificielle du taux de CBD dans les fleurs

Face à la demande croissante de produits CBD à haute concentration, certains producteurs ont recours à des manipulations artificielles pour augmenter le taux de CBD dans les fleurs. L’utilisation de cette pratique vise à booster le pourcentage de CBD bien au-delà de ce qui est naturellement possible, parfois atteignant des taux allant jusqu’à 30% ou plus.

Certains producteurs ou revendeurs ajoutent donc des isolats ou concentrés de CBD aux fleurs après la récolte, une méthode qui augmente artificiellement le taux de CBD. Ils font ça également avec les résines, et c’est même plus facile car l’isolat s’incorpore bien au hash. Cela fait qu’on se retrouve parfois avec des résines à près de 80 % de CBD !

Bien que cela puisse sembler attrayant pour le consommateur en quête de produits à forte concentration, cette modification artificielle du taux de CBD est pour moi très problématique. Le premier problème est pour moi celui de la transparence, car les vendeurs n’indiquent jamais (à de très rares exceptions près), que les fleurs ou les résines de chanvre ont subi ce rehaussement artificiel du pourcentage de CBD.

Autre truc que j’ai remarqué, c’est que le goût n’est plus le même, et ça peut aussi gratter la gorge. Également, l’équilibre naturel entre les cannabinoïdes et les autres composés de la plante est rompu. Cela peut potentiellement jouer les effets thérapeutiques et l’expérience globale.

Ici les fleurs de CBD sont recouvertes d’un isolat de Delta-8 THC, mais je pense que la même chose peut être faite avec de l’isolat de CBD

La règle d’or : Observer le ratio CBD:THC

Afin de ne pas se tromper entre un produit naturel et un boosté artificiellement, on peut observer le ratio CBD:THC. Pour expliquer ça simplement, il faut un le taux de THC est lié au taux de CBD. Il existe donc un ratio CBD:THC qu’il est difficile à dépasser.

Les fleurs de CBD sont limitées à 0.3 % de THC en France. Ainsi, avec si peu de THC, il est compliqué pour une variété de dépasser un certain pourcentage de CBD. Pour 0.3 % de THC, il serait compliqué à l’heure actuelle de dépasser les 17 % de CBD naturellement. 

Personnellement, la variété la plus chargée en CBD que j’ai vu avec moins de 0.3 % de THC est la Midwest. C’est une variété d’origine Bulgare apparue récemment dans le catalogue européen des graines de CBD, et qui culmine à 15 % de CBD.

Autre sujet sur lequel j’ai écris un article : les taux de THC rabaissés, ça peut vous intéresser.

Comparaison des taux de CBD : Naturel vs artificiel

Si l’on doit comparer le pourcentage de CBD entre un produit naturel et un produit boosté artificiellement, la différence est flagrante. Je vous propose un petit tableau dans lequel je compare des fleurs et des résines naturelles à leurs homologues boostés en CBD.

J’ai décidé de comparer des produits que je trouve tous bien différents. On a d’abord une fleur de CBD qui a gagné la Platinum CBD cup 2023 dans la catégorie Indoor et qui nous vient de chez Leaf District. Ensuite une fleur Indoor d’un shop que je n’ai pas encore testé (Hemeka), la fleur m’a l’air totalement naturelle. Puis une fleur dont je suppose qu’elle a été boostée artificiellement en CBD qui vient de chez Stormrock, un shop que j’ai déjà testé.

Je propose ensuite de comparer deux résines de CBD, l’une vient d’un producteur gagnant de la Platinum CBD cup 2023 dans la catégorie hash, et une autre résine venant de chez Stormrock encore une fois.

ProduitTypeProvenanceTaux de CBDCommentaire
Fleur de CBD S56Fleur IndoorLeaf District3.176%Gagnante de la Platinum CBD cup 2023, naturelle
Orange BudFleur IndoorHemeka8-10%Très probablement naturelle, pas encore testée
White Crystal PremiumFleur IndoorStormrock28%Probablement boostée artificiellement, mais ils ne communiquent pas là-dessus
L’étoileRésineLe spliff français19.62%Gagnante de la Platinum CBD cup 2023 dans la catégorie hash et naturelle
Résine Filtrée x4RésineStormrock78.7%Très haut taux de CBD, très probablement boostée en CBD, mais pas de communication

Les conséquences d’un pourcentage élevé de CBD

Moi même lorsque j’ai commencé le CBD, je cherchais les produits à forte concentration de cannabidiol. Mais c’est quelque chose que je ne fais plus, car haut taux de CBD ne veut pas dire qualité.

J’ai remarqué plusieurs choses avec les fleurs de CBD boostées artificiellement en CBD. D’abord, j’ai remarqué une sensation de picotements dans la gorge quand je les fume. Je pense que c’est directement dû à l’ajout d’isolat sur les fleurs de chanvre.

Ensuite, le truc qui me désespère le plus, c’est le manque de transparence des vendeurs. Ils n’indiquent quasiment jamais qu’il ont rajouté du cannabidiol, alors que c’est quelque chose qui devrait être obligatoire. Le consommateur est en droit de savoir ce qu’il fume, d’autant plus que là, il pense avoir un produit naturel.

Et encore, je ne parle pas des potentiels effets négatifs sur la santé. C’est un phénomène plutôt récent, donc on ne sait pas encore vraiment ce que ça peut provoquer, mais c’est peut être dangereux pour la santé !

J’ai pu lire que l’isolat de CBD qui est une poudre, était parfois transformé en liquide à l’aide de solvant comme l’acétone, puis pulvérisé sur les fleurs. C’est super toxique je pense que la fleur ne peut pas être débarrassée entièrement de l’acétone avant d’être vendue. Je ne sais pas si c’est la technique la plus utilisée, alors si vous avez des infos, je serait ravi que vous m’en fassiez part.

L’évolution des tendances en matière de pourcentage de CBD

Grâce aux avancées dans les techniques de sélection et de croisement, il est probable que le taux de CBD dans les plantes de cannabis légales continue d’augmenter naturellement au fil du temps. Cette évolution, selon mon point de vue, n’est pas nécessairement problématique tant qu’elle reste dans le cadre d’une amélioration naturelle des caractéristiques de la plante.

La sélection génétique ciblée permet d’obtenir des variétés avec des taux plus élevés de cannabidiol tout en conservant un profil de cannabinoïdes équilibré. Cela peut conduire à des produits plus efficaces, avec des effets thérapeutiques potentiels accrus, sans les inconvénients associés aux modifications artificielles.
Par ailleurs, je pense qu’il est essentiel que des réglementations soient mises en place pour prévenir l’ajout de diverses substances sur les fleurs et dans le hash. La régulation devrait se concentrer sur la transparence de la production et la vérification de la qualité des produits. Des normes strictes doivent être établies pour garantir que les taux élevés de CBD proviennent de méthodes de culture naturelles et non de manipulations post-récolte.

Le pourcentage de CBD dans l’huile

À la différence des fleurs, les huiles de CBD sont issues d’extractions du CBD. Il est donc normal que le dosage de canabidiol dans ces produits soit en quantité plus élevée. L’huile est souvent dosée entre 5 et 40 % de CBD. Quelques gouttes quotidiennes suffisent pour une consommation normale.

En revanche il y a quand même plusieurs qualités d’huile, notamment au vu de la technique d’extraction, et du spectre de l’huile. Je recommande toujours une huile Full Spectrum plutôt qu’une huile à base d’isolat. Pour ça il faut se référer aux informations sur le flacon (Full Spectrum, Broad Spectrum).

Des taux de CBD parfois falsifiés sur le papier

J’ai aussi pu remarquer que certains shops peu scrupuleux falsifient parfois les pourcentages de CBD sur le papier. Soit de manière totalement aléatoire, soit en incluant le CBDa dans le CBD, alors qu’il n’a pas du tout les mêmes effets.

Je suis curieux d’avoir votre avis sur cette pratique, alors n’hésitez pas à me laisser un commentaire avec votre expérience sur le sujet. J’espère que ça pourra aider d’autres personnes en France ou ailleurs à faire leur choix parmi les différents produits. Chacun devrait pouvoir consommer des fleur naturelles non ?

Laisser un commentaire